La transcription de A à Z

La transcription de A à Z

La transcription de A à Z

 

A comme audio

La transcription permet de transformer un contenu audio à un contenu texte.

 

B comme bande

La transcription nécessite parfois de réécouter la bande-son à plusieurs reprises en raison d’un fort bruit de fond ou de l’accent un peu prononcé d’un interlocuteur.

 

C comme communiquer

Avec la transcription, on communique par l’écrit.

 

D comme démoniaque

Pas toujours facile de retranscrire le langage verbal et tous ses tics, répétitions, coupures !

 

E comme écrit

La transcription fixe par écrit des paroles pour l’éternité.

 

F comme fidèle

La transcription se veut, par définition, fidèle aux propos tenus à l’oral.

 

G comme garder

La transcription permet de garder une trace écrite d’un contenu audio (réunion, interview, formation, etc.)

 

H comme humaine

La transcription se veut aussi humaine. De petites mains agissent dans l’ombre pour que ce passage de l’oral à l’écrit advienne.

 

I comme intégral

Tout, tout, tout. La transcription rapporte tout ce que vous dites !

 

J comme jamais

Jamais ? Vraiment ? Regardons donc la transcription pour voir si vous n’avez jamais dit ça !

 

K comme kilomètre

Des kilomètres de texte pour des heures de paroles.

 

L comme lecture

La transcription substitue la lecture à l’écoute.

 

M comme magie

Comme par magie, les paroles s’impriment sur une feuille, un écran.

 

N comme neutralité

Le transcripteur professionnel saura rester neutre par rapport au contenu à transcrire.

 

O comme outils

Heureusement, quelques outils modernes (Express Scribe, oTranscribe, Dragon, etc.) rendent la transcription plus facile.

 

P comme persévérance

En voilà une qualité à avoir quand on transcrit une bande-son ! La raison ? Pour une heure d’enregistrement audio, il faut entre 4 et 6 heures d’écriture. La persévérance permet donc de ne pas s’arrêter en chemin.

 

Q comme qualité

La qualité de la transcription est primordiale, car la transcription a vocation à être diffusée, communiquée de manière plus ou moins large.

 

R comme rédaction

La transcription est un vrai exercice de rédaction, car il faut bien entendu écrire en bon français et sans faute !

 

S comme sous-titres

La transcription d’un contenu audio est la première étape vers un sous-titrage d’un contenu vidéo.

 

T comme texte

La transcription, c’est l’art de transformer des paroles en texte.

 

U comme universitaire

La transcription peut servir dans le cadre d’un travail universitaire, pour des recherches en sociologie ou en sciences humaines.

 

V comme vocabulaire

La transcription respecte le vocabulaire employé à l’oral et ne modifie pas les mots utilisés par le locuteur.

 

W comme Web

Sur le Web, il est encore rare de voir des transcriptions de contenus audio ou vidéo. Pourtant, elles apportent de multiples avantages.

 

X comme xénotime

Xénotime ? Késako ? Eh bien, parfois, en pratiquant la transcription on découvre des mots bien bizarres ou techniques, et on enrichit son vocabulaire !

 

Y comme YouTube

YouTube propose une transcription automatique, mais rien ne vaut une bonne transcription manuelle qui ne fait pas de faute de syntaxe et d’orthographe !

 

Z comme zeste

La transcription apporte un zeste d’écrit dans ce monde plein d’images !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *